Margot Salon
5 (100%) 1 vote

Margot Salon

 

Margot Salon
Année de naissance 1989 (mais sur Tinder j’ai mis 1991)
Team EB depuis novembre 2016

Meilleures perfs

Aller regarder sur 8a.nu, bande de flemmards !

Falaise

  • 8a Flash
  • 8a+ en 3 essais
  • 6a apres travail au Yosemite

Bloc

  • 7c Rockland
  • 7b+ Bleau
  • 6a+ Jeté


Compétition

  • 21 aux France diff 2017. Mais j’en fais très peu car je n’aime pas perdre, et étonnement je n’arrive pas à gagner !

Quel est ton chausson EB préféré ?

chausson d'escalade techniqueLe Guardian en 39, soit ma pointure de ville.

Ta pratique grimpe actuelle ?

TOUT : salle de pan et diff sur l’ile de France, Bleau 1 ou 2 fois par semaine, de la falaise à toutes les vacances scolaires, de la grande voie régulièrement, du terrain d’aventure, de l’alpinisme, mais de moins en moins souvent.

Comment t’entraines tu?

Seulement de l’escalade en grande quantité, à pratiquer sans modération !!!! Entre 4 et 5 séances par semaine en salle et à Bleau. Mais aucune planif, car je suis trop flemmarde, je n’aime pas la muscu et je ne veux pas souffrir


Margot dans Calamity Jane 8a

Margot dans Calamity Jane 8a

Comment as tu découvert l’escalade ?

Avec mon père quand j’étais petite, grimpeur légèrement old school, dont les préceptes étaient de tirer sur tous les points quand c’était dur et de relier les points des relais de grande voie par une dégaine. Grâce à lui, j’ai pu m’initier très jeune à l’alpinisme, la grande voie, le terrain d’aventure, la falaise et Fontainebleau. Bref, le dehors. Et je grimpais sur un tout petit mur avec 6 voies dont les prises d’avant guerre étaient vissées à même le béton. Malheureusement, j’ai arrêté entre 11 et 18 ans, en pleine crise d’ado.

Le Déclic ?

Étonnamment, un jour je me suis levée avec l’impérieuse envie d’aller grimper. C’était en février 2007, j’étudiais les lettres et je n’avais quasiment pas grimpé depuis les années 2000 (même si je continuais d’aller en falaise 1 fois par an). Heureusement mon père avait des amis grimpeurs formidables qui m’ont pris sous leur aile et m’ont emmené grimper plusieurs fois par semaine à Bleau et en salle (Roc et Résine surtout à l’époque). Je n’ai jamais arrêté depuis !

Le haut niveau ?

Euhhhhh, je ne crois pas que cela me concerne…


Margot dans Le magnifique 8a+ « The Great feast » à Pipe Dream

Margot dans Le magnifique 8a+ « The Great feast » à Pipe Dream

La journée en escalade qui t’a marqué ?

La rencontre avec le patron d’EB et ses subalternes (non non je ne fayote pas)
L’arrivée au sommet du Mont Blanc en juillet 2003
L’arrivée au sommet d’El Capitan en aout 2017
Bon je sais, ça fait 3 journées au lieu d’une, mais la restriction c’est pas mon truc 😉

Un film ?

Toute la cinématographie de Marc Dorcel
Donnie Darko
Valley Uprising, sur l’histoire de l’escalade au Yosemite

Un livre ?

Trilogie des Cimes, d’Oliver Salon (hummm c’est bizarre on a le même nom…)
Berhault, aux Editions Guérin, sur lequel j’ai très modestement participé
Et beaucoup d’autres sans lien avec la grimpe !

Un site/une voie ?

Il y en a beaucoup troooooooop, impossible de choisir !
Hampi, le Tarn, le Verdon, le Yosemite, Bleau, Rockland, Siurana, Chulilla, Cochamo, Tonsai,
l’Envers des Aiguilles, et tellement d’autres tout aussi géniaux !

Thé ou café ou… ?

Bière, tous les matins!

Un souvenir (escalade) ?

Il y en a un paquet !
Pour n’en citer qu’un, mon séjour à Hampi, avec les boules de granite géantes et toutes rondes, les rizières, les temples, l’éléphant du coin, les singes, le cobra croisé au hasard d’un tunnel et la bande de copains du monde entier !.

Fan de qui ?

Cyril, Hugo et Fred, mes HEROS !
Et Arnaud Petit et Stéphanie Bodet, pour leur passion de l’aventure, des voyages, et leur belle vision de l’escalade.
Et Patrick Berhault, parce que c’était un surhomme.
Et Adam Ondra, pour être originale…
Et Alex Honnold, parce qu’il est barge !!!!! Mais j’ai peur pour sa vie….
Et mon papa.
Et Mika parce que c’est le plus beau.

EB vs TOI ?

Des produits top et de plus en plus variés (depuis peu, brosses, gants de fissure) et une équipe du tonnerre, drôle et hyper dispo, que demander de plus ??? Un grand merci à Maël, responsable de la boutique escalade du vieux campeur à Paris, d’avoir fait les présentations.

Une citation ?

Tous les champignons sont comestibles, certains qu’une seule fois.
Hervé Le Tellier