Daria Brylova
Daria Brylova
5 (100%) 2 votes

Daria Brylova

 

Daria Brylova
Ukrainienne mais vit en Pologne
Année de naissance: 09 août 1997
Intégration du Team EB depuis : juillet 2017

Meilleures perfs

  • Falaise: 8b..
  • Bloc: 8a
  • Compétitions: 1ére  CRUX OPEN 2018 (Varsovie)

Quel est ton chausson EB préféré ?

chausson femme

Le Sentinel et le Django Wn

Ta pratique grimpe actuelle ?

Falaises, Blocs et Indoor

Tes entrainements?

Je m’entraîne environ 5 jours par semaine – la plupart du temps en salle d’escalade.


Daria Brylova competitrice ukrainiene

Comment as tu découvert l’escalade ?

Je suis allé par hasard voir des compétitions d’escalade sportive dans ma ville, et j’ai vu beaucoup de jeunes grimpeurs. J’ai décidé de m’essayer à la compétition et de m’amuser.

Le haut niveau ?

Mon défi quotidien est de trouver un équilibre entre le travail à temps plein, l’escalade et l’université. I
J’ai l’habitude d’être très occupé et de toujours courir quelque part, et j’aime beaucoup. J’ai l’impression d’utiliser 100% de ma vie, mais c’est parfois très épuisant. J’adore m’entraîner à l’intérieur mais aussi de l’escalade en falaise et participer à des compétitions de bloc, ça me motive beaucoup.


Daria Brylova falaise

Ta journée d’escalade la plus marquante ?

Chaque jour où j’ai l’impression d’être un meilleur grimpeur qu’hier, c’est spécial..

Un film ?

Dawn Wall ! 🙂 .

Un site/une voie ?

Mammutowa Cave, Poland.

Thé ou café ou… ?

Les deux…

Daria Brylova grimpeuse en Pologne

Un souvenir (escalade) ?

Le jour où j’ai parfaitement enchainé Gracias Fina à Rodellar et réalisé que rien n’est impossible  🙂

Fan de qui ?

Alex Puccio, Shauna Coxsey.

EB vs TOI ?

Belle marque de chaussons d’escalade avec un passé historique incroyable ! J’aimerais que les grimpeurs extérieurs à la France l’essaye aussi ! J’ai été honoré de recevoir une proposition pour rejoindre l’équipe EB et j’étais si heureuse que juste après, j’ai gagné une compétition locale ce jour-là.…

Une citation?

I feel good about myself when I climb something that I’ve worked hard on; there is this sense of confidence that comes with clipping the chains that has nothing to do with how anyone else in the world thinks of me or how I look at myself in the mirror.

(c) Sasha Digiulian