Pierre Soulé enchaine 8c et son jeune fils 8b+… dans la même séance !
Pierre Soulé enchaine 8c et son jeune fils 8b+… dans la même séance !
5 (100%) 2 votes

La famille Soulé, une famille de grimpeurs

EB / Bonjour Pierre, les internautes ne te connaissent pas bien, peux‐tu te présenter en quelques mots?

Donc j’ai 41 ans. Mes débuts en escalade datent de mes années lycées avec quelques amis dans le fin fond des Pyrénées dans le but de pouvoir se débrouiller un peu partout en montagne. Puis par la suite,la réelle découverte de l’activité escalade fut pendant mes années étudiantes STAPS avec un bon groupe de copains.

Quelques années plus tard j’ai passé mon brevet d’état puis j’ai pu travailler en tant qu’entraîneur de club (à Millau, Couleur Caillou) pendant une petite dizaine d’années. Donc découverte du milieu de la compétition et une réelle dynamique chez les petits jeunes que j’entraînais (que ce soit en compétition ou en milieu naturel). Pendant ces quelques années j’ai pu participer à certaines compétitions (on se prend au jeu) mais j’ai surtout fait énormément de falaise, avec à ce jour ma plus belle réalisation à la verrière (non loin de Cantobre) : la guerre des nerfs 9a il ya dix ans.

Un grave accident en 2010 (dans les Gorges du Tarn) m’a stoppé net, multi fractures. Puis l’envie de regrimper est revenue lorsque le plus grand de mes enfants, Mattéo,s’est mis à grimper. Allez j’ai à peu près retrouvé mon niveau jusqu’à 8 c/c+ , et un jour peut­‐être refaire un 9;avant Matteo . Bon vous l’avez compris je m’épanouis bien plus en falaise, même si je refais des compétitions chez les vétérans.

EB / Il semblerait que le virus escalade ait touché toute la famille?

Tout le monde grimpe dans la famille:Flo, la maman quia fait un 7b dernièrement, Matteo (né en 2006) bien évidemment avec 7c à vue et 8b+ après travail, il grimpe depuis l’âge de ses7 ans, le second Léo (né en 2011) qui suit les traces du frangin avec un 7a ( en moulinette). Et le petit dernier Iséo (né en2013) qui s’amuse aussi.

jeune grimpeur

Léo dans un 6c. Photo: Pierre Soulé.

On essaie de faire une sortie falaise par semaine tous ensemble. Sinon Léo (en microbe) et Mattéo (en benjamin) participent à des compétitions régulièrement . Matteo à fait une belle quatrième place à la coupe de France d’Arnas il y a dix jours. Les deux pratiquent avec plaisir et grande motivation l’escalade en loisir et en compétition.

Jeune grimpeur dans 8a

Mattéo dans «L’âge de pierre» -­‐8A –La Verrière. Photo: Pierre Soulé

EB / Tu viens de réaliser un 8C et ton fils un 8B+, peux‐tu nous en dire un peux plus?

Alors le 8c et le 8b+ de samedi dernier(13/04/19). Une matinée express de deux heures à la falaise et deux projets qui tombent coup sur coup. C’est assez rare et ça fait vraiment plaisir à partager (la magie de l’escalade). La falaise de Cantobre est à une demi‐heure de Millau et à 5 minutes de chez nous; c’est un peu notre salle d’entraînement. Une falaise à trous et bien physique. EB y a fait un rassemblement.

Le 8c est une extension d’un 8b en traversée (VO2 Max, voie ultime femme du Rassemblement EB à Cantobre en 2016). Donc c’est une traversée encore plus longue qui se termine par une section bloc en 7b+/c bloc, autant dire qu’il faut arriver à marcher dans le 8b pour espérer bouger dans cette section ultra physique . Ça fait un sacré bout de temps que j’essayais donc je ne compte plus les séances. C’est une première je propose 8c.

pierre soule dans un 8c

Pierre dans l’extension de VO2 Max en 8c. Photo:Matthias Paré.

Concernant Mattéo il y avait un autre 8c sur cette barre («Résistance»), voilà après avoir longuement essayé cette voie, il fait aujourd’hui une variante de sortie qui évite un dernier pas de bloc mais qui en rajoute un (un peu moins dur) et fini dans le dur d’un 8a assez résistant. Voilà pour cet enchaînement en 8b+ qu’on pourrait appeler «Mini‐résistance». Une voie bien physique sur des bi doigts en première partie puis un crux en traversée à l’horizontale avec un gros ballant à gérer avant d’étaler une section sur petits bi doigts et mono doigts vraiment pas bons et une fin rési à essayer de gérer. Bref bien complet, vraiment à doigts et physique. Une belle croix avec plein plein d’essais .

Mattéo Soulé

Mattéo dans son 8b+. Photo: Matthias Paré.

EB / Comment est‐ce que la famille s’entraine pour réaliser de telles performances?

Pour moi c’est simple:j’essaye des voies dures et puis voilà.Matteo fait une ou deux séances en salle (bloc) par semaine puis une ou deux sorties le weekend en falaise. Et on a un pan à la maison.

EB / Avec quelles chaussons EB vous aimez grimper?

Pour les chaussons la maman c’est les Guardians, moi les Captains mais j’ai fait le 8c avec les Django (pourtant neuf) donc je pense que les deux vont lutter pour être le plus souvent sur mes pieds. Matteo a fait ses 6 derniers mois avec les Guardians que ce soit en bloc ou en voie, là il vient de découvrir les Avatars et ne met plus que ça, bien qu’il ait enchaîné avec les Guardians vu qu’il avait oublié les siens

EB / D’autres gros projets en préparation?

Pleins de projets en attente comme d’habitude, maintenant il suffit d’essayer d’en concrétiser un ou deux ça serait cool . Mais y a pas la course, le meilleur moyen d’atteindre ses objectifs est de se détourner d’eux.Donc les voies ne partiront pas et un jour peut-­être…..

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à nos questions Pierre!

Vous aimerez aussi :

  • Team EB complet Cantobre
    Vidéo : weekend du team EB à Cantobre
  • panneau falaise cantobre
    Weekend du team EB à Cantobre