Thibaut Marot, « photogrimpeur » passionné !
5 (100%) 2 votes

Chez EB, nous avons eu la chance d’être contacté par Thibaut Marot qui nous proposait ses services… et comme son point de vue photographique nous a semblé intéressant. Nous avons décidé de le mettre en relation avec notre team de grimpeurs.
Seb Bouin fut alors le premier à user et abuser de ses déclics professionnels…
Résultat : on ne résiste pas au plaisir de vous faire partager quelques images des essais d’un des multiples projets de Seb Bouin !

For prints and licensing:
thibaut.marot(at)gmail.com


Thibaut Marot

Début Juillet j’ai eu l’occasion de suivre Seb Bouin dans son fief, à la Ramirole dans les gorges du Verdon. En tant que photographe professionnel, je souhaitais m’attarder un peu plus sur ce lieu magique et vous faire profiter de quelques clichés du super projet de Seb, un 9a+/b.

La Ramirole Seb Bouin photo Thilbaut Marot

J’en profite d’abord pour me présenter et vous partager ma vision de la photographie d’escalade.
Je suis un grimpeur passionné depuis plus de 10 ans mais je trimbale mon appareil depuis les  7 dernières. J’ai toujours vadrouillé en montagne depuis tout petit dans les Pyrénées Orientales entre autre, ce qui m’a amené sur une approche de la photographie plutôt artistique et contemplative. C’est donc naturellement que j’en suis venu à mélanger cette approche avec la prise de vue en escalade. J’essaye de trouver le petit plus artistique que ce soit dans le travail de la lumière (quand l’exposition de la falaise le permet…) ou les formes du rocher.
J’essaye d’aboutir à quelque chose d’élaboré, proche du peintre qui se remet toujours en question et qui n’est jamais satisfait de ses couleurs. Je me projette un maximum quand je suis au pied d’une falaise afin d’en tirer la meilleure image possible, à la fois sensationnelle, belle et impressionnante.

Il n’y a aucune routine dans cette activité, chaque lieu est un nouveau jeu et pour que ça marche il faut tout de même parfois un peu de chance. Je vous invite à jeter un œil à mon site www.thibaut-marot.fr


Pour en revenir à la Ramirole, c’est un lieu où l’on perd toute notion d’échelle. Il faut y voir tout en grand y compris les cotations ! Fabuleux terrain de jeu pour les mutants du 9ième degré en quête d’ouvertures. Photographiquement parlant, il s’agit d’une face nord donc il est difficile d’obtenir une photo naturellement contrastée où l’on peut jouer avec la lumière.

Pour mettre en avant cette falaise Il faut alors travailler sur les formes et structures du rocher associé aux mouvements improbables du grimpeur. L’ambiance et le dévers prononcé sont aussi des atouts majeurs pour des prises de vues sensationnelles.

J’ai fait le choix d’utiliser des focales de 24mm et 35mm pour que l’on voit bien le grimpeur sans qu’il soit noyé dans cette immensité de colonnettes. Le cadrage le plus sympa reste pour moi celui pris depuis la droite, le devers et les colonnettes y dessinent quelque chose de graphique, une sorte de vague…

A très bientôt pour de nouvelles aventures avec Seb Bouin !

SUIVEZ Thibaut Marot sur FB @MarotThibaut

  • http://thibaut-marot.fr/escalade/
  • http://thibaut-marot.fr/contact-2/


La Ramirole a été équipée bénévolement, Greenspits prend l’initiative de diffuser le topo officiel « gratuitement », mais encore une fois avec l’espérance que cela attire l’attention sur une démarche novatrice : responsabiliser les grimpeurs et les impliquer dans le développement et l’entretien des falaises.
http://greenspits.com/fr/devenir-membre-dons-association-greenspits/