La côte d’usure 9a+ Ouverture et réalisation par Seb Bouin
La côte d’usure 9a+ Ouverture et réalisation par Seb Bouin
5 (100%) 1 vote

« La côte d’usure » (solide) 9a+ First Ascent (première ascension), l’énorme et magnifique projet équipé par Seb Bouin il y a plus de 9 ans dans les Gorges du Verdon au secteur de la Ramirole.

Située en plein cœur des Gorges du Verdon, à la Ramirole, Seb Bouin vient de réaliser la première ascension et d’offrir aux grimpeurs une voie d’exception dans le haut niveau, La côte d’usure 9a+, dont la progression s’effectue sur une proue déversante de 60m offrant 150 mètres de gaz sous les chaussons quand tu grimpes.

L’équipement de La côte d’usure

C’est à l’âge de 16 ans que Seb (déjà grimpeur avertit et qui aimait venir essayer les voies déversantes que propose la Ramirole) découvre en venant grimper au pied de la falaise une ligne encore non exploitée. Une proue d’une ampleur exceptionnelle en plein milieu des Gorges du Verdon se dévoilait devant lui. Seb prend alors la décision d’équiper cette ligne pour en faire une voie superbe.
Bon grimpeur mais jeune équipeur, Seb se lance pourtant dans l’équipement de cette ligne en partant du bas. Dans un véritable travail d’acharné, équipé de son perfo. il y posa tous les points et relais non sans quelques belles peurs.

cote usure Ramirole Verdon avec Seb Bouin

Tilby Vattard (Crédit photographe)

Chaleur pour la pause du relais

Fatigué d’être suspendu à ma corde statique et en voyant que cela se redressait un peu dans la conque du relais, je m’étais dis que je pouvais grimper avec le perfo. pour gagner du temps. Cependant, en arrivant à l’endroit où pauser le relais, impossible de lâcher une main pour prendre la perceuse et faire un trou. La redescente était plus compliqué que la monté, et comme j’étais à deux mètres au dessus du dernier point : la chute sur une statique n’étant pas une option (car le facteur est beaucoup trop violent pour le corps). J’ai délicatement sorti un crochet goutte d’eau pour m’alléger. Cela me permit alors de lâcher une main et percer avec une sacré tension par peur que le crochet se décroche

Aprés 3 jours à poser ce relais, Seb entreprit le nettoyage et le défrichage du bas de la voie, mais la réussite de la voie lui semblait trop complexe à l’époque.

Ouverture et First Ascent de La côte d’usure

Régulièrement Seb Bouin est retourné défricher et tenter d’enchaîner La côte d’usure. En fait, dès la première partie de la voie un mouvement dynamique dans un trou mettait en évidence toute la difficulté de réalisation de la voie.
Cet été et 9 ans plus tard Seb Bouin réalise la première ascension (First Ascent) de son projet à la Ramirole dans les Gorges du Verdon et partage avec les grimpeurs une ligne majeur dans la très haute difficulté…

Au départ il y avait un bout de caillou vierge, maintenant il y a une pure voie en libre qui passe. Seb Bouin

SEB Bouin grimpeur team EB